Touche pas à mon vote!

Version imprimable

« TOUCHE PAS A MON VOTE ! »

 

En 2012, le candidat de la gauche François Hollande fait campagne avec son slogan « le changement c'est maintenant ». Il gagne les élections avec 51,9 % des voix contre 48,1 % des voix pour Nicolas Sarkozy. Qui a voté pour que ça change ? Qui a voté contre ? Et les jeunes qui vont devoir construire la société de demain comment ont-ils voté ?

 

La gauche a toujours eu pour tradition de soutenir les plus faibles et pour François Hollande le changement c'est d'abord de proposer des réformes économiques et sociales. Son programme avec ses « 60 engagements pour la France » a été soutenu par des personnes surtout issues de la classe moyenne. Il a proposé des mesures en faveur des travailleurs telles que réduire le temps de travail et interdire les licenciements. On constate qu'au second tour les employés représentent 57% des voix pour la gauche alors qu'ils sont 43% à avoir voté pour Nicolas Sarkozy. En revanche les retraités ont voté plutôt à droite avec 57% des voix alors qu'ils sont seulement 43% à avoir voté pour François Hollande. De plus les personnes issues de la classe sociale aisée telle que les cadres ou encore les chefs d'entreprises ont plutôt voté à droite. Par contre les partis de gauche étaient favorables à un impôt sur le revenu plus important pour les plus fortunés. Ainsi on constate que plus les gens sont riches, plus ils sont conservateurs et plus ils votent à droite.

En 2012 François Hollande a proposé le droit au mariage et à l'adoption pour les couples homosexuels. Et les autres candidats de la gauche comme Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly y étaient favorables. Par contre la droite qui est conservatrice s’y oppose totalement. Les électeurs qui sont majoritairement catholiques soit 74.9% pour le parti de Nicolas Sarkozy l’UMP (Union pour Un Mouvement populaire, devenue aujourd’hui « Les Républicains »), 67.2% pour le parti de François Bayrou MODEM (Mouvement Démocrate) et 60.2% pour le parti de Marine Le Pen FN (Front National) restent attachés à l’idée du droit de la famille. En revanche on remarque que les électeurs qui votent à gauche sont sans religion et représentent 37.8% pour le PS (parti socialiste) et 41.7% pour le PG (parti ou front de gauche) mais seulement 18.5% pour l’UMP. Les électeurs de confession musulmane même s’ils ne sont pas nombreux votent davantage pour la gauche avec 15% pour le PG et 6.3% pour le PS contre 1.7% pour l’UMP ou encore seulement 0.5% pour le FN.

Des visions différentes entre droite et gauche.

Illustration avec 2 défis majeurs : l’immigration et le nucléaire

Les mesures proposées par les candidats de gauche sont plutôt favorables à la régularisation des sans-papiers avec toutefois quelques différences. Le candidat du PG Jean-Luc Mélenchon souhaite régulariser l'ensemble des sans-papiers. Alors que François Hollande veut les régulariser mais seulement sous conditions, telles que le temps passé en France ou encore s'ils possèdent un emploi. De plus la gauche est d'accord pour donner les droits de vote aux étrangers qui résident en France de façon régulière depuis plus de 10 ans. Par contre de l'autre côté à droite, François Bayrou souhaite la maîtrise des flux migratoires. Plus radicalement la candidate du FN Marine Le Pen veut diviser par 20 le nombre d'immigrés légaux.

Cependant face au nucléaire, François Hollande et Nicolas Sarkozy sont assez d'accord sur le fait de sauvegarder le nucléaire. En effet, François Hollande veut réduire la part du nucléaire de 75% à 50% de la production d'électricité sans toutefois l'arrêter. Nicolas Sarkozy affirme que si la droite revient au pouvoir la centrale nucléaire de Fessenheim sera ré ouverte. De plus il prône le « Tout nucléaire » puisque cela permet selon lui l'indépendance de la France en matière d'énergie.

 

Le choc des générations.

Le sexe d’un individu n’est pas un critère marquant pour le vote puisque les hommes et les femmes votent de manière égale. Par contre l’âge détermine le vote car les plus jeunes votent à gauche : ils représentent 52% pour le PS contre 49% pour l’UMP mais représentent tout de même 19,4% pour le FN. Durant sa campagne François Hollande a fait de la jeunesse une priorité et les jeunes ont adhéré à son programme. Ils sont aussi beaucoup préoccupés par leur avenir et se sentent concernés par tous les problèmes sociaux et environnementaux. Ils sont prêts à accepter des réformes pour plus d’égalité et de solidarité. Mais plus les électeurs sont âgés plus ils votent fortement à droite puisque les 65 ans et plus représentent 57% pour l’UMP contre 44% pour le PS car les candidats de droite privilégient des valeurs comme la justice et la sécurité.

 

François Hollande s’était présenté comme « le président de la jeunesse de France » mais actuellement un mouvement de contestation « Nuit debout » réunit des citoyens déçus par la politique de François Hollande et parmi eux beaucoup de jeunes qui manifestent. Peut- on craindre l'abstention du vote des jeunes pour 2017 ?